The Warehouse

Le Warehouse choisit l’automatisation de bar de Trivec pour faciliter la gestion de son établissement et faire des économies sur la partie alcool

Situé à Nantes et créé en 2017, le Warehouse est une structure hybride entre une salle de spectacle, un lieu de séminaire et une discothèque. L’établissement emploie plus de 90 personnes et propose plus de 200 événements par an pour une volumétrie de visiteurs importante à l’année de plus de 300 000 personnes. 

The Warehouse - Trivec

De multiples challenges techniques à résoudre  

Le système en place avant celui de Trivec était un système maison hérité de l’ancien propriétaire du lieu, mais il y avait un problème de gestion et de suivi des stocks, ainsi qu’une absence de suivi de la distribution et une complexité dans la réalisation des caisses (au vu du nombre important de bars) et tout le travail comptable à réaliser derrière ne pouvait pas être automatisé.  

Aux vues de ces problématiques, choisir le bon système de boisson n’a donc pas été chose aisée pour le Warehouse. Leur besoin portait sur deux niveaux : un côté back avec la partie gestion et la facilité du travail comptable et le côté front avec la distribution et le fait d’accélérer les systèmes de distribution pour rendre le personnel plus efficace.  

Simon Boisson - The Warehouse

Simon Boisson, co-gérant du site et directeur technique, s’occupe de la gestion de l’entreprise et de la gestion technique spécifique aux métiers du spectacle. Il a été particulièrement exigeant lors du choix du système et a conduit une véritable étude technique derrière son choix, afin de connaître la manière dont l’automatisation de bar fonctionne chez Trivec.  

Il aura fallu 6 mois de réflexion avant de passer commande et avant la transformation du site, et c’est avant tout pour le côté technique que son choix s’est porté sur Trivec, la distribution de bière a été l’élément qui différait des autres solutions et le système de Trivec a été celui en qui ils ont eu le plus confiance. 

L’automatisation de bar permet d’économiser les coûts produits et de se concentrer sur les ventes 

En plus des systèmes de caisse (10 caisses sur site), le Warehouse s’est donc équipé du système de distribution d’alcool au pistolet de Trivec et de systèmes de distribution de bière avec des tireuses à bière professionnelles.  

Le Warehouse est très satisfait de son installation et fait même souvent office de showroom pour les établissements souhaitant s’équiper de systèmes similaires.  

Pour Simon Boisson, co-gérant et directeur technique : “la partie bière est celle où le niveau de performance est le plus élevé avec le système de détection de fin de fûts sur les bières qui est extrêmement efficace et évite de faire de la perte dans les tuyaux, les lignes de distribution de bière. C’est le produit le plus impressionnant qui offre la plus grande progression, et par rapport aux autres technologies qui existent sur le marché, celle-ci fonctionne vraiment et elle est extrêmement fiable. 

S’agissant des économies réalisées depuis l’installation de la solution, Simon Boisson ajoute : “Là-dessus le gain est énorme, on parle de quasiment 20% de coûts produit économisés. Sur la partie alcool c’est un double gain avec la précision de la volumétrie, le fait d’avoir des dosages extrêmement précis et sur la qualité du suivi qui amène un niveau de contrôle supérieur et qui permet de réduire le volume offert et les comportements qui peuvent atteindre la marge de l’entreprise. 

L’intérêt de la solution et la satisfaction produit n’intervient pas uniquement du côté de la direction mais aussi du côté du personnel. S’il a bien sûr fallu un temps d’adaptation pour prendre en main le système, cela s’est fait assez vite, et au final tout le monde gagne énormément de temps ! En effet, le système de distribution d’alcool, et le fait d’avoir des cuves d’alcool situées dans des caves permet d’éviter de devoir refaire du remplissage en cours d’activité. Certaines problématiques qui existaient avant n’existent plus aujourd’hui ce qui permet alors aux équipes d’être plus concentrées sur la vente. 

Sur l’intérêt d’avoir ce type de solution aujourd’hui, Simon Boisson conclut : “Aujourd’hui c’est une question qu’il ne faut plus vraiment se poser, tous ces systèmes permettent de travailler plus vite, au-delà de la fiabilité qu’on peut imposer aux utilisateurs, il y a quand même une vraie évolutivité sur la vitesse et la qualité du travail qu’on réalise. C’est incontournable aujourd’hui si on a un établissement qui veut avoir un débit un peu élevé.